Comment les normes carrelages nous aident à choisir

Voici les normes qui peuvent vous guider dans votre choix.

Le carrelage et ses classements : PEI, UPEC, MOHS

Les classements UPEC (Normes françaises) ou PEI (Normes européennes) qui sont censés apporter des gages de qualité pour le carrelage, ne sont à prendre en considération que par rapport à son usage.

Ces classifications ne définissent pas la qualité du carrelage (si c’est un déclassé, il y a manifestement quelques défauts invisibles pour un œil non professionnel).  Mais ce sont des caractéristiques minimales qui concernent un usage : un groupe 3, ou PEI 3, suffira pour une chambre de faible trafic, alors qu’un groupe 5, ou PEI 5, sera indispensable pour un lieu public à fort trafic comme un magasin ou centre commercial.  Mais PEI 3 ou 4 est largement suffisant pour une maison individuelle.

normes carrelage

La Norme PEI: La résistance à l’abrasion.

Lors du choix du carrelage, prêtez attention à la norme PEI. Cette norme européenne correspond à la résistance à l’abrasion et détermine le niveau de passage de votre revêtement de sol.

  • Passage modéré (chambre, salle de bain). (PEI II)
  • Usage et passage moyen fréquent (salon, salle à manger). (PEI III)
  • Passage important, très bonne résistance pour toutes les pièces, y compris la cuisine. (PEI IV)
  • Passage intensif (hall d’immeuble, restaurants, bureaux, magasins). (PEI V)

Vous pouvez aussi prendre en compte le classement UPEC (norme française) qui définit la résistance à l’usure (passage), au poinçonnement (chute d’objet et mobilier), à l’eau (entretien et humidité) et aux agents chimiques.

Les Normes MOHS: Résistance aux Rayures

Enfin, pour la résistance aux rayures, référez-vous à l’échelle de MOHS. Elle classe les carreaux en 4 groupes.

  • 1 à 4 : faible résistance.
  • 5 à 6 : résistance correcte.
  • 7 à 8 : bonne résistance.
  • 9 à 10 : très bonne résistance.

Nous avons donc vu que

  • La variation de prix s’explique par la qualité et la taille du carrelage acheté.
  • Le premier choix commercial est le plus haut des déclassés (5% de défectuosité est toléré).
  • Qu’il y a des normes qu’il vaut mieux connaitre qui définissent la résistance à l’usure (passage), au poinçonnement (chute d’objet et mobilier), à l’eau (entretien et humidité) et aux agents chimiques.

Cet article est un peu plus technique.  Mais cette compréhension vous permettra de faire le choix de carrelage qui fera votre bonheur.  Ce sera un plaisir pour vos yeux chaque fois que vous rentrerez chez vous.  Demandez d’autres informations techniques à votre conseiller carrelage.

Les Normes et la taille de carrelage

La taille du carreau doit aussi être prise en compte.

Dans une salle de bains, on conseille souvent de poser des petits modèles. Avec la multiplication des joints, cela évite de glisser.  Mais la tendance est vers des modèles plus grands.  Il suffit que le carreau ait un relief structuré pour ne pas glisser.

Pour un carrelage salon, on peut choisir des carreaux plus grands. La tendance est aujourd’hui aux carrelages grand format (60 x 60 cm / 80 x 80 cm / 120 x 60 cm). Il y a moins de joints qui peuvent se salir et cela agrandit visuellement les pièces.

Pour les maisons contemporaines et modernes, les grands carreaux brillants font un très bon effet.  Mais si vous avez un accès direct sur le jardin ou des animaux, les modèles satinés ou mats sont à privilégier.

Voilà, j’espère que ces quelques conseils vous donnent envie de concrétiser votre projet.

Venez visiter le site https://alpcarrelage74.com pour plus d’articles et vidéos.






Auteurs